* Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques.

Passer la navigation.

Navigation.


Rapports d'activité de la commission

Fin de navigation.

Chemin parcouru :

 

Presse écrite.

Bulletin Quotidien (29/04/2009)

Municipales et cantonales 2008.

La commission des comptes de campagne a rejeté les comptes de 154 listes, sur les 4126 qu'elle a examinés au titre des élections municipales de 2008 pour les communes de plus de 9.000 habitants, a–t–on appris hier source parlementaire. Pour les cantonales, la commission a rejeté les comptes de 138 candidats sur 5.784. Ces chiffres figurent dans le 11ème rapport d'activité de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) qui sera présenté officiellement aujourd'hui par son président François LOGEROT, Premier président honoraire de la Cour des comptes. Les listes ou candidats dont les comptes ont été rejetés ne bénéficieront pas du remboursement de leurs frais par l'Etat. Leur éventuelle élection n'est pas invalidée, mais la justice est automatiquement saisie et peut prononcer leur inéligibilité pendant une période de un an. Le rapport souligne également que le financement des campagnes électorales 2008 a été essentiellement assuré par un apport personnel des candidats. Il a représenté la somme de 62,31 millions d'euros pour les municipales, et de 22,58 million d'euros pour les cantonales.

Relire l'article.

 
 Avertissement 
RÉPUBLIQUE FRANÇAISE | cnccfp © 2006-2017